Rencontre avec la Coordination du CSTF 1325, décembre 2017, Bagdad

21 déc 2017
IRAQ NAP1325

La dernière réunion de la Coordination du CSTF pour 2017 a eu lieu le 21 décembre 2017 à la mairie de Bagdad sous la présidence du Chef du Haut Commissariat pour le Développement de la Femme en Irak. L'objectif principal de la réunion était de donner suite aux recommandations et aux résultats de la réunion du CSTF le 12 octobre 2017.

S.E. Dr. Thikra Alowsh, Chef du Haut Commissariat pour le Développement des Femmes en Irak et Chef du Comité de Coordination 1325 CSTF, Mme Suzan Aref, Coordonnatrice du 1325 CSTF, M. Ameer Al-Kenani, Conseiller au Président de la République de L'Irak et président du Comité juridique du CSTF, Mme Seham Jabali, assistante du chef du département des affaires étrangères du Kurdistan Irakien, Mme Amal Jalal, du Conseil supérieur des affaires féminines du Kudristan irakien, Mme Bushra Abbas, conseillère au ministère des Affaires étrangères du Gouvernement irakien, M. Ali Abbas, Bureau de la réconciliation du Premier Ministre, M. Amer Badir, Salle d'opération 1325 / Coordinateur des Ministères et Secrétariat général du Conseil des Ministères, M. Reyad Sediq, Représentant du Ministère de Intérieur du Kurdistan irakien et Mme Vian Hisham, ministère des Affaires étrangères du KRG étaient tous au rendez-vous.

Iraq

Mme Boriana Jonsson, Directrice exécutive de l'Initiative féministe Euromed, a envoyé son discours à la réunion pour préciser la portée du soutien de l'Initiative féministe Euromed. Les membres de la Coordination du CSTF ont discuté de l'ordre du jour de la réunion, des programmes de formation et des étapes pour élaborer le rapport national, qui dépend du rapport des différents ministères. Ils ont souligné l'importance pour l'Irak d'être le premier pays de la région MENA à soumettre son rapport sur la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, ainsi que le premier pays à avoir adopté un plan d'action national. Ils ont discuté de l'importance d'établir le Bureau du Secrétariat afin d'opérationnaliser et d'institutionnaliser le travail du CSTF, de documenter, de suivre et d’analyser la mise en œuvre et les rapports. En outre, ils ont insisté sur la nécessité d'allouer un budget pour mettre en œuvre le plan national en 2018 et commencer à élaborer le deuxième plan national pour l'Iraq 2019-2023.

L'activation du Comité Juridique du CSTF 1325 a également été discutée et enfin, l'importance de la Conférence Nationale comme indicateur des réalisations en présentant le projet de rapport du gouvernement, prévu en février avec le soutien financier de l'Ambassade Britannique. L'importance de présenter le rapport du CSTF au Conseil de sécurité de l'ONU a également été soulignée

Après la réunion, l'équipe de coordination s’est réunie avec le secrétaire général du Conseil des ministres et le chef de l'équipe nationale 1325, M. Al Alak, afin de mettre en évidence les décisions et recommandations importantes et de recevoir les approbations concernant les recommandations de la réunion. M. Al Alak a été informé des prochaines étapes du CSTF et du soutien de l'Initiative féministe Euromed pour les mettre en œuvre.

Les recommandations suivantes ont été adoptées:

  • Établir une structure pour le Secrétariat.
  • L'emplacement du Secrétariat: il devrait être relié au Secrétaire Général du Conseil des Ministres et au Chef du CSTF 1325.
  • Délivrer une ordonnance Divan formelle pour le CSTF (équipe nationale) et le Secrétariat du CSTF ainsi qu'un logo officiel.
  • Organiser une réunion au Conseil des ministres de l'Irak pour le CSTF afin de présenter leurs réalisations en invitant l'équipe à assister à une réunion avec le Conseil des ministres.
  • Organiser la conférence nationale en février 2018 afin de faire la lumière sur les réalisations du CSTF et de présenter le rapport du gouvernement ainsi que le soutien financier et technique de l'Initiative féministe Euromed.
  • Organiser une formation conjointe pour les équipes nationales de Bagdad et du KRG en ce qui concerne le suivi et l'évaluation et la validation des rapports.
  • Organiser une réunion avec le Comité financier du Parlement irakien afin de fournir un soutien financier au PAN et au CSTF avec le Secrétariat.
  • Désigner des membres des commissions des affaires juridiques et des femmes du Parlement irakien, du Haut Commissariat aux droits de l'homme et des ONG afin qu’ils rejoignent le comité juridique de l'équipe nationale